LA GRANDE AVENTURE PÉKIN EXPRESS DE JULIA SIDI ATMAN ET KLEOFINA 3 septembre 2019 – Posted in: Breaking News, Dans les coulisses de..., Interviews, Mon petit doigt m'a dit

DPB LE MAG revient sur l’aventure Pékin Express de Julia Sidi Atman Miss Côte d’Azur 2017 accompagnée de Kléofina Miss Provence 2017. La route des 50 volcans a débuté le 18 juillet sur M6 , nous avons rencontré pour vous Julia Sidi Atman 

Deux Miss qui tentent l’aventure Pékin Express, c’est un pari fou!

 A quelques jours de la finale de Pékin Express, nous aimerions tout savoir et tout vous révéler !! 

DPB/ Quelles ont été vos principales motivations pour vous lancer dans l’aventure Pékin Express accompagnée de votre amie Kléofina? Avez-vous un message à faire passer en tant que Miss? Prouver à la France qu’être Miss et participer à l’aventure Pékin Express est  possible ? 

J’avais très envie de participer à une aventure différente de celle de Miss France. Je voulais montrer ma vraie personnalité, montrer qui je suis et de quoi je suis capable. Kléofina était mon allié dans l’aventure Miss France c’est pourquoi j’ai pensé directement à elle pour Pékin Express.  Alors au début elle voulait pas du tout, elle avait très peur mais j’ai finis par la convaincre et à participer à l’aventure folle qu’est Pékin Express. 
On est arrivées toute mimi avec nos ongles faits et personne ne croyait en  nous c’est pourquoi on a voulu montrer qu’être Miss et participer à l’aventure Pékin Express c’est possible!

DPB/ Quelle a été la force de votre binôme ? 

Notre première force  a été que tout le monde nous a immédiatement sous estimé. En effet personne a vu en notre binôme des adversaires redoutables 
On avait une seconde force c’était pour l’Auto-Stop!! Ahah, on avait juste à se mettre au bord de la route et on partait direct dans une voiture!
Et puis surtout, notre force mentale, l’envie de se dépasser.

DPB/ Pouvez-vous nous partager votre plus beau souvenir de cette aventure  ? 

Oh il y en a beaucoup beaucoup!! Mais les meilleurs souvenirs  restent sans hésitation ceux partagés auprès des  locaux, on changeait chaque soir de familles, on rencontrait toujours de nouvelles personnes absolument  incroyables. Notre meilleur souvenir a été dans les Favelas en Colombie avec des enfants. Il y avait un terrain de foot rempli d’enfants avec lesquels nous avons joué au foot jusqu’à pas d’heure. Ils nous ont fait vivre une expérience incroyable et ça nous a beaucoup touché. La plupart n’ont rien, même une paire de chaussures et pourtant ils sont tous heureux, ils nous partagent leur bonheur, leur joie..

DPB/ Quel a été le moment le plus dur ? 

Le plus difficile dans l’aventure Pékin Express personnellement a été mes problèmes de santé.. J’ai dû plusieurs fois être perfusée, parfois même 4 fois en 2 jours, on me réveillait également dans la nuit pour me perfuser car j’avais des gros problèmes de santé. Ce qui m’a fait énormément de peine c’est de voir que ça atteignait Kléofina, elle voulait qu’on parte pour que j’aille mieux… Mais moi je ne voulais pas abandonner, je voulais continuer l’aventure Pékin Express et ne jamais rien lâcher malgré mes problèmes de santé. 

DPB/ Quel a été l’effort le plus difficile pendant votre course à travers l’amérique Latine ?

L’Épreuve de la barque au Costa Rica! Elle a duré 5H30, c’était très difficile, il y a même 3 équipes qui ont dû abandonner.. C’est lors de cette  épreuve que je suis tombée malade d’ailleurs, certaines images n’ont pas été diffusées mais j’ai vomi dans la barque ahah! Nos muscles brûlaient mais notre force mentale nous a permis de ne rien abandonner et d’aller toujours plus loin.

DPB/ Où avez vous puisé votre force afin de ne jamais abandonner la course notamment lorsque vous êtes tombée malade ? 

Avec Kléo on avait une phrase depuis le début “ On imagine notre famille” Notre force  était de s’imaginer notre famille au bout de l’épreuve . On se disait sans cesse “on doit y arriver si on veut les revoir”. Alors on se donnait à fond, car la famille c’est ce qui nous a le plus manqué.On criait toujours “ LA FAMILLE, LE BOUT”

DPB/ Votre plus belle victoire ? 

Notre plus belle victoire de l’aventure Pékin Express a été de gagner le bonus, l’immunité!On s’est réveillée ce matin là en se disant “ On a visé trop grand” on était à bout de force alors que c’était seulement les premiers jours de l’aventure. Et puis finalement on s’est dit c’est pour nous!! On est arrivée devant Stéphane en pleure, on était tellement contentes et fières!! C’était un peu mon cadeau d’anniversaire qui été trois jours après notre victoire! Dans les épreuves Pékin Express on a toujours de l’adrénaline, chaque minute compte , chaque seconde compte!! 

DPB/ Si vous deviez résumer votre aventure en 3 mots ? 

Découverte, Amour et Challenge 

DPB/ Comment l’aventure Pékin Express vous a permis de tirer une leçon de la vie inoubliable?

Déjà, je voulais absolument remercier mon amie, ma soeur Kléofina.C’est moi qui l’ai entraîné dans cette aventure Pékin Express mais c’est elle qui s’est battue, qui n’a jamais rien lâché, qui m’a toujours tiré vers le haut malgré mes problèmes de santé.  UN GRAND MERCI à Kléofina. On avait pas des gros bras, on était juste deux Miss mais nous avons  montré que nous étions des battantes et des guerrières!

Réellement, je suis rentrée dans l’aventure Pékin Express avec une amie, mais je suis ressortie avec une soeur.

Toutes les familles nous ont ouvert leur portes, elles ont toutes remué ciel et terre pour nous aider. On s’est parfois interdit  de manger, car il n’y en avait pas assez de nourriture pour eux.. C’était extrêmement touchant de voir la gentillesse des gens.
J’adore mon pays la France, mais je me demande si nous serions capables d’être  comme eux et de faire comme eux avec autant de générosité.Je me demande comment je réagirai si on venait me demander un hébergement pour la nuit.. Au cours de notre aventure nous avons rencontré des gens qui ne se posent aucune question, ils font tout pour vous aider.. Comme on dit “ Ce sont  ceux qui ont le moins qui  donnent le plus”.

DPB/ Quelles sont les rencontres qui ont marquées et changées  votre vie au cours de cette course folle ? 

La toute première famille a été un moment marquant dans notre aventure.C’était une maman qui n’avait que des garçons et elle rêvait d’avoir deux filles. Lorsqu’elle nous a vu, elle a absolument voulu nous aider, elle nous a pris sous son aile. Elle nous a dit qu’elle n’avait pas les moyens de faire voyager ses enfants, ni même de leur faire découvrir d’autres endroits. Lorsqu’elle nous a vu c’était un peu comme si on leur apportait un bout de  France chez eux, on a même essayé de leur apprendre le Français… 
Notre famille nous manquait énormément, et toutes celles que nous avons rencontré nous ont donné énormément d’amour..
Avec Kléo, on s’est aussi rendu compte qu’être coupé du monde sans téléphone, nous ouvre l’esprit.. On est une génération hyper connectée et dans l’aventure Pékin Express on a parlé de choses avec Kléofina qu’on avait jamais abordé, des sujets profonds.. Je pensais tout connaître sur elle car c’est ma meilleure amie mais en fait on s’est rendu compte que sans nos portables on était bien plus que cela. 

DPB / Le 19 septembre sera l’occasion pour tous les téléspectateurs de découvrir le binôme remportant cette édition. Un indice ? 

Nous n’avons pas le droit de donner d’indices, mais bien tenté ahah! On peut tout simplement vous dire de continuer à soutenir les MISS!! 

DPB/ Quels conseils donneriez vous aux futurs participants Pékin Express? 

Alors déjà d’être 100% soi-même, d’être vrai car chasser le naturel il revient toujours au galop. Il faut se donner à fond, jouer avec le coeur et avec les tripes. La force mentale est plus importante que le physique car lorsque vous n’avez plus la force physique il n’y a que votre mental qui peut vous faire tenir. Et enfin jouer avec le coeur sur la main. 

DPB/ L’élection Miss France aura lieu cette année à Marseille . Vous y serez ? Quel est votre pronostic ?

Oui bien sûr avec Kléofina on vient soutenir les Miss Provence et Côte d’Azur. Qui sait, peut-être que cette année il y aura les Miss gagnantes à Pékin Express et une des Miss Provence Côte d’Azur élue Miss FRANCE

 On l’espère!

Découvrez d’autres Interviews sur DPBLEMAG :

https://www.dpbagency.com/rencontre-avec-anne-montaye-co-fondatrice-de-pommpoire/