@VALERIE.BENAIM, SA POSITIVE ATTITUDE, SON QUOTIDIEN… ELLE NOUS PARTAGE TOUT ! 15 février 2021 – Posted in: Interviews, Interviews, Talents – Tags: , , , , , ,

Vous connaissez Valérie Benaim en tant que chroniqueuse, journaliste, animatrice télé mais saviez-vous qu’elle faisait partie de nos talents à l’agence ? Valérie Benaim c’est la femme souriante, passionnée et débordante de générosité que vous pouvez retrouver en une seule journée sur un plateau télé, sur un live Instagram ou même sur sa chaine YouTube !

Elle nous a accordé un peu de son temps pour répondre à nos questions et nous partager sa joie de vivre, son quotidien et ses projets.

DPB : 
Animatrice, chroniqueuse, journaliste … Comment gères-tu ton temps ?

@valerie.benaim : « Je fais de mon mieux comme toutes les femmes ! Je sais que je ne suis pas la seule à être débordée de boulot et je crois que c’est un peu le lot de toutes les femmes d’aujourd’hui : on jongle avec notre métier, notre vie de maman parfois, et avec la fameuse charge mentale. On fait ce qu’on peut comme on peut.
Cependant moi j’ai une chance absolument dingue c’est que je suis passionnée : mon métier de blogueuse, de youtubeuse, d’influenceuse, d’animatrice, de journaliste, de patronne de chaine maintenant, de maman et de femme … c’est que du bonheur !
J’ai quand même ce luxe d’être surchargée mais de trucs géniaux ! J’essaie de faire au mieux et de ranger tout cela dans des journées qui n’en finissent pas mais qui me plaisent infiniment.
Je vais vous faire un petit aveu… j’adore être débordée ! J’ai le sentiment d’être importante ! Et je peux me plaindre en disant « olala qu’est ce que je suis débordée » et me faire chouchouter par mon amoureux, mon fils et mes parents ! Biensur je plaisante mais c’est un luxe formidable et j’essaie de structurer mes journées comme je peux, comme toutes les femmes. »

DPB : Peux-tu nous parler d’APIBI.TV ?

V.B « Je suis très heureuse de lancer cette nouvelle chaine de télévision qui est compatible chromecast et que l’on peut avoir sur son téléphone, son ordinateur ou sa tablette. Elle s’appelle donc APIBI.TV comme « Happy » pour le bonheur et « Bi » pour Benaim.
L’idée est venue du constat que nous étions dans une période vraiment anxiogène : lorsqu’on allume la télé on entend pratiquement que des mauvaises nouvelles. J’ai donc voulu un endroit pour que les personnes qui me suivent et m’apprécient, puissent venir et savoir qu’à tout moment en regardant cette chaine ils vont tomber sur du positif ! La ligne directive c’est la POSITIVE ATTITUDE, la recherche du bonheur, du zen. Que l’on puisse enfin poser nos bagages quelque part avec du sourire, du sourire et encore du sourire !
Quand on allume APIBI.TV on sait que l’on peut regarder un documentaire soit qui nous parle de nourriture (parce que la « bouffe » fait évidement du bien), soit qui nous amène en voyage parce qu’en ce moment on ne peut pas trop voyager.
On va nous parler de notre cerveau mais de façon positive parce qu’il y a des documentaires sur la science et ses avancées. Ou encore on va écouter des concerts parce que la musique fait du bien.
Bref j’ai listé toutes les choses qui pouvaient faire du bien et je les ai mises sur cette chaine ! Je réalise aussi des grands entretiens qui s’appellent « zoom sur le bonheur » autour de la quête du bonheur, de la quête de sens.

DPB : Pourquoi avoir choisi d’être ambassadrice MARKAL ?

V.B : « J’ai accepté d’être ambassadrice Markal, car l’histoire de cette famille m’a beaucoup touché. Je choisis toujours avec beaucoup de précaution les collaborations que je fais. J’ai découvert qu’il s’agissait vraiment d’une histoire familiale, de 3 générations.
Il s’agit du père qui a décidé de cultiver et de travailler les produits qu’il utilisait dans sa jeunesse, puis ses enfants ont pris la suite et sont devenus les premiers à avoir fait du Bio en France.
Markal c’est bon, c’est éthique, et ils travaillent avec des filières en partenariat avec le respect du produit, le respect des agriculteurs et le respect du consommateur.
Moi j’aime la cuisine en plus ! Donc travailler des bons produits pour faire des bons plats pour ceux qu’on aime, ça correspondait complètement à ma charte, à ce que j’aime et à ce que je pense incarner en tout cas.
Être ambassadrice Markal a fait sens pour moi, donc j’ai accepté cette collaboration et je ne le regrette pas du tout ! Ils sont absolument géniaux et je sais que ma communauté adore mes petits lives, mes petites recettes, qui sont de vrais instants de partage. J’aime bien l’idée de partager à travers les collaborations que je peux faire… alors partager de la nourriture quoi de mieux ? C’est que de l’amour ! »

DPB : Quel est l’événement de ta carrière qui t’as le plus marqué ?

V.B : « En 25 ans de carrière je ne pourrais pas choisir UN événement qui m’a le plus marqué ! Ce que j’ai aimé justement c’est traverser ces 25 ans sans vraiment penser à une sorte de carrière. J’ai été un peu au gré du vent, au gré des désirs des uns et des autres, au gré de mes désirs, c’est ce qui m’a toujours guidé.
C’est cette notion de plaisir qui compte car c’est en se faisant plaisir à soi-même que l’on va faire plaisir aux autres. Et surtout être toujours en accord avec ce que je fais. J’ai fais 10 ans de télévision avec TF1 absolument dingues, c’est des souvenirs géniaux. J’ai fais presque 9 ans avec C8 et là encore c’est des souvenirs absolument incroyables.
Ce que je retiendrais surtout c’est les rencontres chaque jour avec des univers différents, des gens formidables, des artistes, et c’est ce qui me plait dans ce métier et me procure un bonheur dingue. »

DPB : Quelle est ta définition du bonheur ?

V.B : « Je ne sais pas si le bonheur existe, en tout cas le Bonheur avec un grand B. Ce sont des moments de plaisir, il faut aller les chercher et jamais en laisser passer un.
Et des moments de bonheur pour moi par exemple, c’est faire la cuisine pour les gens que j’aime, les recevoir à la maison ; c’est les vacances en famille, les grandes tablées, les fous-rires, les bisous, et les câlins.
Vraiment ne rien laisser échapper et mettre du baume au coeur. Les moments de bonheur peuvent aussi être dans le boulot. C’est par exemple se sentir à sa place quand on est entrain de faire une émission ; quand je dis « Bonjour » en direct aux téléspectateurs et que tout d’un coup je me dis « c’est ici que je dois être ». Tout ça ce sont des moments de bonheur et de partage. Alors je ne sais pas si le bonheur existe mais tous ces moments là, il ne faut certainement pas les laisser s’échapper.»

DPB : Comment gardes-tu la pêche malgré les circonstances parfois compliquées ?

V.B : « J’ai la chance d’avoir appris par ma famille le goût du bonheur, le goût de la positive attitude. C’est une chose qu’on apprend petit alors quand on a cette chance d’être dans une famille comme ça, on est forcément aidé. J’ai appris à ne pas me plaindre et à toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.
Me dire que les lendemains seront meilleurs quand le jour même est un peu compliqué. C’est un travail à faire ; j’ai toujours vu mes parents le faire ; j’ai toujours vu mes parents dire lorsque la période est un peu compliquée « demain ça sera mieux ». Il faut avancer, mettre un pied devant l’autre. Je me dis « de toute façon qu’est-ce que je peux faire ? Je ne vais pas me mettre par terre et pleurer, ça ne servirait à rien et ça n’arrangera pas la situation, donc lèves toi et avance ». Avancer, et puis un pas après l’autre, le ciel va s’éclaircir.
C’est un peu ma méthode. Quand certains jours sont un peu difficiles, me dire que j’ai de la chance et lister ce qui est positif : je suis en bonne santé, ma famille va bien, mon fils va bien, etc.. Pour essayer de trouver des choses positives. Voilà mes petits secrets. »

DPB : Quels sont tes projets à plus ou moins long terme ?

V.B : « Le lancement de ma chaine APIBI.TV c’était mon dernier petit secret qui vient d’être dévoilé. Entre la télé, mon blog, mon youtube, cette chaine maintenant et puis les collaborations avec DPB Agency, je suis bien occupée et je n’ai pas d’autres projets pour le moment.
Ce qui me tient à coeur, c’est vraiment le dernier en date, APIBI.TV. J’aimerais que la chaine grandisse, que les gens soient heureux car vraiment on y met tout notre coeur. Il y a des dizaines et des dizaines de documentaires en cours qui sont extraordinaires, que je choisis avec amour et je n’en laisse pas passer un que je n’ai visionné avant. Voilà c’est vraiment très réfléchi, j’y mets de la musique, même du karaoké si à la fin de journée on rentre on a envie de chanter à tue-tête dans sa maison. Donc voilà c’est un projet qui me tient à coeur et j’espère qu’il va plaire à un maximum de monde. »

DPB : Peux-tu nous citer 3 comptes Instagram que tu aimes suivre ?

V.B : « Je ne peux pas en choisir 3 car il y en a beaucoup que j’aime suivre. Pour la mode j’adore suivre le compte de @sophiefontanel. Pour l’humour il y a une fille qui m’éclate qui s’appelle @célestebarber qui est extraordinaire, qui parodie un peu les mannequins, les influenceuses qui se prennent un peu trop au sérieux …. Elle me fait hurler de rire ! Il y a aussi un garçon que je suis qui me fait beaucoup rire qui s’appelle @davidabiker, ou encore une de mes copines @sandraandcoparis (Sandra Sisley) qui est géniale, inspirante, drôle, qui apporte de la bonne humeur. Je suis évidemment ma copine @géraldinemaillet. Pour la littérature j’aime bien le compte de @tatianaderosnay qui donne beaucoup de conseils lecture.
Voilà c’est un peu tous les comptes que je suis mais il y en a tellement… je sais que j’en ai oublié pleins ! »

Continuez à suivre @valerie.benaim sur ses réseaux sociaux et son blog Les instantanés de Valérie Benaïm, et sa chaine Youtube !

Si vous souhaitez découvrir notre précédent interview de notre talent @marine_roseetjosephine, cliquez ici !

Retrouvez l’ensemble de nos actualités dans l’onglet DPB LE MAG et sur nos réseaux sociaux @dpbagency.